La végétation est encore en dormance, en apparence. Il suffit de s’approcher et de voir les bourgeons se préparer…

L’hiver n’est pas encore terminé. Il a été froid sur une période, avec des -8°C, des -11°C. Pas de neige malheureusement, ce qui aurait apporté de l’eau en douceur, car il n’a pas vraiment plu depuis l’été.

En revanche, les vents ont bien été présents. Ils sont de plus en plus violents et de plus en plus fréquents  avec cette intensité ! C’est inquiétant, il y a six ans, ce n’était pas ainsi… Cette saison, nous avons atteint plus de 110km/h !

Je ne cache pas que lorsque les pronostics météo dépensent les 75km/h en rafales, je commence à regarder plus fréquemment le fond du jardin. Et oui, la serre est exposée aux vents d’Ouest. Et pour le moment, je n’ai pas de baguette magique pour planter et faire pousser plus vite les arbustes « brise vents » et la future mini forêt en limite de terrain…

En février, les travaux n’ont pas été rocambolesques dans le jardin 🙂 mais ça trotte dur dans la tête 😉

Commandes de semis, pour compléter les manquants, réflexions sur les futurs placements… je suis un peu en retard sur les plans et habituellement j’ai déjà attaqué les premiers semis de légumes en mini serre. En revanche, l’intérieur du dôme est prêt à recevoir les premiers coups de serfouette. Il y a encore du matériel protégé des intempéries, mais ce n’est plus qu’une question de semaines. J’ai hâte !

Pas mal de choix, parmi les grainetiers…
… j’ai penché pour Sainte Marthe pour commencer… il me reste encore des graines de l’an dernier, plus celles que j’ai récupérées moi-même dans les légumes
J’essaie de respecter les grandes lignes du calendrier lunaire, même si j’avoue que ce n’est pas toujours simple avec le travail et mes activités annexes 😉
Ma première tentation fleurie de l’année ! Et oui, les primevères 🙂 Le paillis de chanvre et les pièges à limaces ne sont pas loin… car c’est un garde manger coloré !
les jonquilles sauvages (les vraies qui se ressèment ) pointent le bout de leur nez
Celles près de la clôture sont toujours plus précoce que leurs copines du cerisier… l’exposition joue énormément. Quant aux primevères des jardins, elles ont bien profité depuis ces dernières années 🙂
Les crocus dans l’allée du chemin donnent un peu de gaieté
petits crocus
parmi les fleurs que je tente de faire prospérer : les perce neiges « sauvages » que quelques personnes m’ont données…
celles-ci ont passé un an dans le pot, je vais les transplanter
samedi 25, il a fait beau, frisquet mais le soleil était présent… je me suis installée dans la serre, avec 25°C à l’intérieur…
…je vous laisse deviner ce que j’ai pu fabriquer au chaud 😉
Un programme en douceur : rangs de carottes naines et radis, petits pois nains mangetouts et 12 pieds de salade. Du paillis pour mes copines rampantes, croqueuses de légumes et un bon arrosage ! Et oui, la terre est très sèche 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *