Depuis quelques temps déjà, je lis à titre de curiosité, des ouvrages concernant la pédagogie de Maria Montessori, les différentes approches… D’ailleurs, les différentes maisons d’édition en sortent régulièrement, du fait que cela devienne « à la mode », mais aussi surtout du fait que de plus en plus d’adultes se tournent vers d’autres méthodes « alternatives ». Il y a plusieurs courants, chacun à son approche spécifique ; il n’y a pas de Label.

Lire et réfléchir, c’est bien, mais la plupart des ouvrages, documents internet parlent de « pratique », de « matériel » (à acheter ou à concevoir) ; pas simple d’avoir un objet montessorien et de l’utiliser correctement.  Surtout que celui-ci est destiné aux enfants et qu’il est censé développer leurs capacités, intelligence etc… Personnellement, le visuel et le tactile sont d’une importance capitale, pour que la théorie se transforme en pratique.

De plus, les grandes lignes de la pédagogie de Montessori se basent sur l’apprentissage de la confiance en soi, l’autonomie, via les pratiques manuelles, visuelles dès le plus jeune âge.

Etant blogueuse, fan des réseaux sociaux, j’aime suivre tout ce qui m’inspire et attise ma curiosité. Je suis très souvent d’autres blogs, le plus régulièrement possible. Depuis l’été dernier, je suis tombée sur une page Facebook, parlant de pédagogie Montessori, écrite par Sylvie d’Esclaibes. Etant dans mes favoris, les actualités sont régulières et en septembre dernier est paru son livre « Montessori, partout et pour tous ». En deux clics sur internet, le voilà dans ma boîte aux lettres !

En ce début de mois de Janvier (2017), je récupère mes retards « lectures virtuelles » après ces fêtes de fin d’année. Je commence à suivre non plus la page FB, mais aussi le blog de Sylvie d’Esclaibes. Je clique, je fouine un peu parmi les onglets : formations, formation par tranches d’âges ( je me dis que ça m’a l’air sympa comme apprentissage…) jusqu’au moment où je tombe sur celles des 0-3 ans, en 2017… je lis « Bailly 78 » (c’est où ? oh ! mais c’est quasi à côté de la maison !!) quand ?  les 14 et 15 janvier !!!

Mon sang ne fait qu’un tour, je me renseigne, il y a encore de la place… bon, ben je m’inscris car ce n’est pas sûr d’avoir aussitôt une telle occasion d’approcher de si près, un univers qui m’intrigue. Le budget n’était pas prévu, mais « qu’importe », c’est à prendre ou à laisser (et regretter).

L’école Internationale Montessori de Bailly est à 50 minutes de la maison. C’est la première créée par Sylvie d’Esclaibes, en 1991, le seul lycée Montessori également.C’est une école « hors contrat » mais qui suit les programmes de l’Education Nationale, à sa façon.

L’intérieur est très lumineux, le sol en plancher bois, de grandes baies vitrées donnant sur la cour. On entre dans l’une des salles d’apprentissage, en chaussons ; les chaussures restent dans le hall d’entrée. On peut entendre le caquètement des poules 🙂 et oui ! il y a un poulailler à l’extérieur ! 🙂 La plupart du mobilier est en bois, les étagères, les supports… en entrant et me dirigeant vers les chaises nous étant destinées, je remarque des tables couvertes d’objets « Montessori » ou allant dans son esprit d’apprentissage. Wouah ! impressionnant, la curiosité revient subitement, comme une envie de toucher à tout 🙂

Je ne peux pas raconter en détails ce que j’ai pu voir et entendre sur ce week-end de formation. Elle abordait l’approche de la pédagogie auprès des 0-3 ans. Les étapes, dès le plus jeune âge. Il y avait aussi des apartés sur le cerveau et son fonctionnement, sa sensibilité. La motricité, le langage…

Cependant, tout ce que je peux en dire, est que j’en suis sortie enchantée et captivée. La formatrice était vraiment bien et a su attirer l’attention, expliquer, analyser… Je n’avais pas le sentiment d’assister à un cour magistral, même si j’étais bien assise sur une chaise pendant deux jours ( dur quand on n’a plus l’habitude !) Une sensation de bien être qui vous envahit le cerveau, comme s’il avait été nourri différemment… une véritable bouffée d’oxygène menant à beaucoup de réflexion…

Je n’ai qu’une envie c’est d’en savoir plus et de pouvoir participer aux formations suivantes, les 3-6 ans, puis les 6-12 ans… et pourquoi pas la formation qualifiante un peu plus tard ? Après renseignements, je connais déjà les attentes, je peux me faire de l’avance éventuellement 😉

 

2 thoughts on “Formation Montessori 0-3 ans

  1. Allo Wow! Vraiment intéressant ton article merci
    Je commence aussi à intégré Ca avec ma petite tribu ..
    Bonne journée

    1. Merci Thaly pour ton commentaire !
      J’ai vraiment adoré ! mais ce n’est qu’un début, car il y a de nouvelles dates de formation pour les 3-6ans qui vont être programmées… 😉
      à suivre !
      A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *